Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Playlist 2017

Classements d'albums

 
2015  2014   
2013  2012 • 2011 
2010 • 2009 • 2008 
2007 • 2006 • 2005 
2004 • 2003 • 2002 
 
5 mai 2007 6 05 /05 /mai /2007 14:35

       Il est grand temps de souffler un peu, de revenir à la musique, après les digressions politiques de ces dernières semaines. D'autant plus que le CSA oblige les médias à ne plus parler des présidentielles le week-end précédant l'élection. Internet est, heureusement, un espace de liberté (espérons que ça dure) qui n'est pas soumis aux mêmes règles que les autres médias. Mais je souhaite respecter tout de même ces règles, il ne sera donc pas question des présidentielles aujourd'hui. Ceux qui voient dans le titre une référence à la très classieuse phrase d'Alliot-Marie sur Ségolène Royal (Elle change d'idées comme de jupes), ou une quelconque tentative de jouer sur l'inconscient de mes lecteurs dans cet article ont vraiment l'esprit mal tourné.

Polly-Jean Harvey, donc, est actuellement une des personnalités les plus fortes et respectées du rock. Ce qui est déjà un exploit. Dans un milieu à la base plutôt macho, pas facile pour une femme de s'imposer. Et cela l'était encore plus début des années 90, quand elle s'est révélée. Le moins que l'on puisse dire est qu'elle n'était pas programmée pour devenir une "rock-star" et une des chefs-de-file du genre :
une fille qui débarque de la campagne anglaise, sans attaches dans le milieu rock, et qui n'était ni "grande-gueule virile" ni sexy (et même plutôt rigide), il lui a fallu beaucoup de pugnacité pour convaincre. Une fois l'estime de ses pairs conquise, elle a su faire fi de pas mal de ses complexes, elle s'embellit au fur et à mesure des années et a réussi à accepter sa féminité, quitte à la surjouer parfois. Mais sans tomber dans le ridicule. En cela, elle est bien au-dessus de la plupart de ses consoeurs et concurrentes. Loin de la vulgarité de la très trash Courtney Love ou des groupes de rock de filles hommasses (style L7), et loin des petites poupées fades et mignonnes style Plasticines. PJ Harvey a un sacré caractère, un tempérament de feu, qui n'apparaît pas toujours au premier abord car elle sait en faire montre à bon escient. J'en entends quelques-uns me dire "l'image ne compte pas, seule la musique compte"... oui... mais faut pas se leurrer, l'image est depuis toujours prépondérante dans le rock, et n'empêche pas de faire de la bonne musique. Elle conditionne, qu'on le veuille ou non, la perception et le plaisir qu'on prend à l'écoute : il est impossible de faire abstraction du phénomène inconscient d'identification. Si Elvis (dont PJ Harvey est fan depuis sa plus tendre enfance)  avait été tout petit, avec un visage fourbe et des tics de petite frappe au lieu de sa moue sexy et arrogante, le rock n'aurait pas suscité la même fascination et le King en aurait été un symbole moins fort et un représentant moins efficace.

PJ Harvey, donc, assume sa féminité elle porte fièrement des robes, des jupes et ose même le blanc virginal, comme cette robe très courte, à laquelle il est difficile de rester insensible, dans la vidéo ci-dessous...

PJ Harvey - Dress

Elle est tout de même plus classe qu'un quelconque "rockeur-roquet", non ?

Partager cet article

Repost 0
Published by G.T. - dans Divers
commenter cet article

commentaires

G.T. 20/05/2007 14:05

zimbo : effectivement, c'est une des meilleures vidéos que j'ai pu voir sur PJ. Un de ses titres emblématiques, excellent son, bien filmé, et elle y est très classe, sexy... un peu maigrichonne, soit, mais ça donne encore plus de poids (oui, je sais, elle est facile...) à cette "frêle jeune femme" devenue la "reine du rock".

zimbo 20/05/2007 09:53

Merci pour cette superbe vidéo, cela me permet de rédécouvrir la voix de Pj et ce son de guitare brut que j'apprécie..trés classe, un peu maigrichonne , anorexique même mais si classe dans cette petite robe blanche WOUAHH!!!

G.T. 08/05/2007 18:37

Myowndemian : Oui, le blanc virginal... et tout le reste, les jupes, la fille qui vient de la campagne et débarque dans un milieu assez macho, qui joue de sa féminité etc, etc...
Faire se cotoyer musique et politique... ce n'était vraiment pas mon but au départ, mais avec un type comme Sarkozy au pouvoir, je crains que cela ne devienne assez fréquent (sans pour autant tomber dans le "blog militant").
Christian... Joe Cocker, je n'y avais même pas pensé ! Alors que je cherchais effectivement à comparer PJ avec un petit rockeur pas très classe et bourré de tics... la prochaine fois, je te demanderai !

Christian 08/05/2007 18:29

Ah mais blanc c'est pas rose ! Et le rockeur-rocket, tu pensais à Joe Cocker bien sur ?
En tout cas, ne lire aucune métaphore dans ma réponse à moi...

myowndemian 08/05/2007 14:43

Ah, oui, la référence au blanc virginal a fini par m'ouvrir les yeux. C'est bien ça?  (Au cas où je sois encore à côté de la plaque...) Désolée, pourtant j'avais lu attentivement, le choc de dimanche soir a dû m'anesthésier le cerveau.

En tout cas je repasserai, un blog où se cotoient musique et politique, je suis preneuse !

G.T. 07/05/2007 20:20

Petit instant de répit et de bonheur dis-tu... je vais finir par croire que personne n'a vu la métaphore (pourtant évidente, non ?)
Enfin, tu as raison, il nous restera toujours la musique pour nous réfugier dans cette période qui s'annonce morose....
La terre ne s'arrêtera pas de tourner, et espérons que la France ne tournera pas trop à reculons...

myowndemian 07/05/2007 18:04

Sur un autre site où l'on parle de la soirée d'hier, j'ai cliqué sur le lien vers ton blog, en arrivant ici je suis tombée sur un article politique très "au goût du jour", logique,  après tout c'est de saison.

Mais un article plus loin, surprise, je ne m'y attendais pas du tout, et petit instant de répit et de bonheur, car PJ Harvey est une référence pour moi.

ça rapelle que si la réalité est parfois difficile, on a toujours la musique. La Terre ne s'arrête pas de tourner.

mxmm 06/05/2007 20:57

Condoléances.
Après La France a peur, la France pleure...
Soirée de merde.

Christian 06/05/2007 15:00

"PJ Harvey, donc, assume sa féminité elle porte fièrement des robes, des jupes et ose même le blanc virginal, comme cette robe très courte, à laquelle il est difficile de rester insensible, dans la vidéo ci-dessous."
Allez, un petit commentaire d'un grand intérêt musicologique : cette robe trop courte et virginale auquel il est difficile de rester insensible, elle montre surtourt que PJ est bien trop maigre pour un hédoniste comme moi...

G.T. 06/05/2007 13:42

Sys : PJ Harvey et Björk sont effectivement les deux femmes qui ont le plus apporté au rock dans les années 90... et elles continuent !

G.T. 06/05/2007 13:37

Merci... enfin un avis positif sur ce design, après 2 négatifs... mais je ne pense pas le garder, il est un peu trop "flashy", surtout pour les commentaires...

systool 06/05/2007 13:08

Une grande dame de la musique moderne. Un peu comme BJORK, elle semble faire véritablement ce qu'elle veut et fait primer la musique aux "apparences" même si le look n'est pas anodin pour autant ;-)

A+ GT et bon vote

SysT

mxmm 06/05/2007 10:52

Sans transition : très chouette ton nouveau design !

G.T. 06/05/2007 00:23

Tu as de la chance de l'avoir vu en live... une des seules fois où elle est passée pas trop loin de chez moi, j'ai acheté les billets, y suis allé avec ma compagne (qui aime autant que moi ce qu'elle fait)... et grosse déception une fois arrivé sur place, le concert était annulé parce qu'elle était "grippée"... C'était il y a près de 5 ans, et j'attends toujours qu'elle repasse dans le coin !
PS : J'ai enlevé le passage sur le "personnage de science-fiction"...

Titi 05/05/2007 22:45

Rock'n roll, caractère et voix magnifique. Je l'ai vue en concert à ses débuts, le look était totalement différent ! Mais elle en jetait quand-même. 
Pas comme ton personnage de science-fiction, il fait froid dans le dos celui-là.